Soutenir le projet >

Projet Biofermes France : découvrez trois petites fermes agroécologiques formatrices

¾ de la production alimentaire mondiale est assurée par les petites fermes ! Ces dernières sont donc essentielles pour répondre à nos besoins alimentaires. Mais en France, elles sont peu valorisées. Et les personnes souhaitant s’installer en agroécologie paysanne, sont peu accompagnées. Avec le projet Biofermes, les futur(e)s paysan(ne)s désireux de créer ou reprendre une petite ferme ont la chance de compter sur un réseau de petites fermes formatrices en agroécologie et dynamiques. Pour n’en présenter que quelques-unes, découvrez le portrait des fermes de la Renaudière, du Bec Hellouin et de la ferme des Places.

La Renaudière

Depuis 20 ans, La Renaudière est une petite ferme paisible, labellisée bio et inspirée par la permaculture, qui est située dans l’Indre. Sur presque 2 hectares (dont 4 000 m² de jardins et 1 000 m² de serres froides), la ferme de Joseph, compte une surface maraichère et un petit verger. Au total, 40 variétés de légumes et 30 variétés de fruits y sont cultivées, pour la plupart en cultures associées sur de petites surfaces. Cette pratique permet de maximiser l’espace de culture, diminuer le temps de travail et favoriser les interactions bénéfiques des plantes.

Joseph réalise aussi des produits transformés maisons en fonction de sa production du moment comme de la sauce tomate, de la confiture, de la compote ou encore de la ratatouille. Favorisant les circuits courts, les produits de la ferme, certifiés Ecocert, sont vendus directement à la ferme grâce à un magasin installé sur place, dans le marché de Châteauroux, et 25 paniers hebdomadaires sont remis en AMAP*. Pour les clients géographiquement les plus proches, les bons produits de La Renaudière peuvent même être livrés.

Amoureux du travail de la terre et de la Nature, Joseph accueille les formés du projet Biofermes depuis 2016, et leurs enseigne les principes et secrets de la culture maraichère agroécologique à taille humaine. Grâce aux formations qu’il dispense, les futur(e)s paysan(ne)s apprennent à entretenir et soigner les plantes (Par exemple : l’apprentissage de techniques naturelles pour la préparation de la terre, la fabrication d’engrais naturels, la prévention naturelle contre les maladies et les parasites ou encore l’entretien des sols. Les futurs paysans acquièrent ainsi en présentant les outils nécessaires à la récolte, la rotation des cultures, le conditionnement, la vente et le développement de sa clientèle ou encore le stockage des semences). Avec une formation aussi complète, les futur(e)s paysan(ne)s qui suivent le programme de formation pendant 2 mois au minimum sont équipés pour progresser à leur tour vers leur installation.

Déjà 21 formés du projet Biofermes ont été formés à la Renaudière.

Le Bec Hellouin

Située dans le département de l’Eure, la ferme du Bec Hellouin est spécialisée dans la permaculture et concentre un nombre incroyable d’activités et d’expérimentations. Avec un terrain d’environ 20 hectares (dont une forêt de 12 hectares et une prairie de 5 hectares) les activités maraîchères, le petit élevage, les zones fruitières et les jardins s’y épanouissent pleinement. La ferme cultive ainsi près de 800 variétés de fruits et légumes.

Pour le soin des cultures, des sols et de la biodiversité locale, les produits chimiques et les grandes machines mécaniques sont bannis au profit de traitements naturels et des machines à traction animales.

Les produits récoltés sont vendus, en direct, sous forme de Paniers Paysans ou aux restaurateurs de la zone.

La ferme du Bec Hellouin est également un formidable laboratoire de recherche où l’on étudie les pratiques agricoles naturelles les plus efficaces, pour soigner la terre et régénérer la biodiversité. D’ailleurs, Perrine et Charles Hervé-Gruyer, propriétaires de la ferme et passionnés de la nature, ont écrit le livre Permaculture en 2014 (édition Acte Sud) afin de permettre au plus grand nombre de découvrir leur cheminement et de promouvoir une agriculture saine pour l’Homme et la Nature tant nécessaire aujourd’hui.

Déjà centre de formation à la permaculture et aux pratiques argoécologiques, la ferme du Bec Hellouin accueillait des formés du projet Biofermes en 2017 et leur dispensait une formation complète dans leur domaine de spécialisation.

La ferme des Places

La ferme des Places est une petite ferme pleine de charme entourée de prairies dans le Cher. Grâce à ses 12,5 hectares, le petit élevage caprin de Béatrice Billon s’épanouit pleinement. Ce petit coin de paradis a été repris par Béatrice, reconvertie dans l’élevage de chèvre à la suite de son mari, éleveur bio depuis près de 30 ans. Leur cheptel compte une quarantaine de chèvres alpines qui vivent dans un environnement sain. En effet, depuis près de 50 ans, les prairies sont cultivées sans pesticide, ni produit chimique. A la ferme des Places, tout est fait pour préserver le bien-être animal. En effet, les chèvres ne sont ni écornées, ni attachées lorsqu’elles sont dans l’étable et dès le printemps le troupeau va paître au minimum deux heures par jour et suit un parcours qui assure une alimentation diversifiée et on ne compte qu’une traite par jour. Les animaux ne sont ni soumis aux traitements hormonaux, ni aux antibiotiques mais sont soignés grâce à des formules homéopathiques.

La ferme a également d’autres activités, notamment celle de transformation du lait de chèvre en produits 100 % biologique comme des fromages, des yaourts au lait entier et même du savon! Tous les produits sont par ailleurs certifiés ECOCERT et vendus en circuit court au marché, en Amap ou encore dans le magasin de la ferme.Il y a aussi une petite épicerie Bio au sein de la ferme où il est possible de trouver de nombreux produits provenant des petites fermes de la région comme les légumes d’une ancienne formée de Sainte Marthe. A toutes ces activités s’ajoute la gestion de leur gîte et leurs chambres d’hôtes pour lesquels ils ont obtenu le label Accueil Paysans.

Depuis 2017, la ferme des Places a rejoint le réseau Biofermes. C’est ainsi que Béatrice fait découvrir son activité avec passion aux futur(e)s paysan(ne)s souhaitant se tourner vers le petit élevage biologique et respectueux du bien-être animal.

 

Le réseau Biofermes compte ainsi plusieurs petites fermes formatrices tenues par des paysan(ne)s vivant leur métier avec passion. Ces derniers ont à cœur de partager leurs savoirs et d’aider ainsi les futur(e)s paysan(ne)s à s’installer sereinement et à gagner en autonomie.

 

 

* Une AMAP est une Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne et qui peut se définir comme un partenariat de proximité entre un groupe de consommateurs et une exploitation locale (généralement une ferme), débouchant sur un partage de récolte régulier composée des produits de la ferme. Pour en savoir plus

Pierre Rabhi : le retour à la Terre est possible

Pierre Rabhi prévient des dangers d'une agriculture destructrice de notre planète (...)
+ Lire la suite

Daniel et François Mulet : « Chacun s’enrichit des expériences des autres »

Fondateurs du réseau Maraîchage Sol Vivant, Daniel et François Mulet travaillent depuis 2012 sur la problématique des sols au sein de la ferme familiale. (...)
+ Lire la suite

Interview du Chef Juan Arbelaez

Dans cette vidéo, le chef nous explique à quel point il est important de favoriser une alimentation durable (...)
+ Lire la suite